Hélène's Universe

Ambassadrice de la Littérature Afro-Caribéenne

Tokyo est un roman de l’écrivaine Mo HAYDER, publié en 2004.

Mo HAYDER est une romancière anglaise, elle écrit principalement des romans policier et “noir“; et des thrillers.

Ce roman nous conte l’histoire d’une jeune étudiante nommée Grey, cette jeune étudiante anglaise  va s’envoler pour Tokyo avec pour seul but: retrouver le professeur Shi Chongming, très reconnu pour ses travaux. Grey recherche quelque chose de précieux, un court film (dont je ne vais pas vous révélez le contenu bien sur), et elle pense vraiment que ce Shi Chongming  détient cette chose. Elle va donc arriver au Japon avec pour seul bagage des livres et peu d’affaires personnelles.

Tokyo
Orléans, 2015

Cette jeune étudiante fraîchement arrivée au Japon va chercher à rencontrer le professeur de force, et après un premier contact avec celui-ci, il va falloir maintenant se trouver un logement, un emploi dans ce pays qu’elle connait bien, mais seulement en théorie. Elle va donc rencontrer un jeune homme Jason, qui va lui permettre d’accéder à un logement, un emploi et plus encore. Et après une installation assez rapide et simple, Grey va découvrir que le professeur est aussi à la recherche de quelque chose de très précieux.

Et ces deux choses sont fortement liées.

Dans ce roman, le passé et les secrets remontent à la surface, de longs silences et des non-dits vont enfin être révélés et enfin brisés.

Finalement, nous avons une double narration, où d’une part le professeur nous narre le récit de ses plus jeunes années en Chine lors de l’invasion japonaise, et d’autre part; la narration de Grey, au Japon, de nos jours. Le lecteur/ La lectrice est confronté.e à deux histoires complètement différentes, mais en définitive complémentaires; à la fin du roman, la boucle est donc bouclée, et tout est plus limpide au fur à mesure que le lecteur/la lectrice avance dans la lecture.

Ce roman à été traduit de l’anglais au français, et ma version à été traduit par Hubert TEZENAS. Vous pouvez trouver ce livre sur ce titre Tokyo ou The Devil of Nanking en anglais.

Voilà donc un petit extrait du livre, ici l’excipit: c’est à dire la fin du roman.

Orléans, 2015

” Et si je n’ai pas pu répondre à Shi Chongming, ai-je le moindre espoir de te répondre à toi, ma petite fille sans nom, sinon pour te dire que j’ai agi par ignorance et que je pense à toi chaque jour, même si je ne saurai jamais comment mesurer ta vie, ton existence? Peut-être que tu n’as jamais été une âme, peut-être que tu n’es pas allée assez loin. Peut-être que tu as été un spectre ou un éclair. Ou peut-être une petite âme-lune.

Jamais je ne cesserai de me demander où tu es, si tu referas surface dans un monde différent, ou si c’est déjà fait, si tu vis désormais dans la paix, dans l’amour, dans un pays lointain que je ne connaîtrai jamais. Mais je suis sûre d’une chose: je suis sûre que, si tu es revenue, la première chose que tu feras est de tourner ton visage vers le soleil. Parce que, mon bébé disparu, si tu as appris quelque chose, c’est qu’en ce monde aucun de nous n’en a pour très longtemps.”

 Pour ma part c’est une histoire que j’ai appréciée, non seulement parce que je trouve que les descriptions sont merveilleuses, mais aussi parce que je me suis retrouvée là-bas, ici et là, avec les personnages; à vivre les mêmes choses.

Si vous avez lu ce roman ou que vous décidez de le lire après cette présentation, je vous prie de bien vouloir me  laisser un petit commentaire avec des impressions ou autres. Et si vous avez des questions je vous prie aussi de bien vouloir me les soumettre en laissant un commentaire également.

À bientôt!

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *